Faites connaissance.

Nouvelles

Nouvelles sur l'Ordre Noble et ses associations affiliées.

lire plus...

Prise de rang

Lisez ici comment vous ou quelqu'un de votre association pouvez être nominé pour le classement dans l'ordre noble.

lire plus...

Histoire

L'Ordre Noble existe depuis plus de 40 ans et peut revenir sur une belle histoire.

lire plus...

Agenda

Consultez l'agenda avec les activités de l'Ordre Noble et de ses associations affiliées.

lire plus...
henrylegrelle_1024x752

Comte Henry Le Grelle honorable grand maître de l'Ordre Noble

Après des années de dévouement en tant que grand maître de l'Ordre Noble du Papegay, le comte Henry De Grelle a été enregistré de façon méritoire en 2013 dans le club sélect en tant que honorable grand maître.

Aujourd’hui, environ 20 % de la population belge vit sous le seuil de pauvreté. Dans notre pays, un enfant sur six naît dans la pauvreté.

Il y a dans notre pays des milliers d’enfants qui partent à l’école le ventre vide, qui se nourrissent de Junk Food et qui ne reçoivent même jamais de repas chauds.

Pour ces enfants et ces jeunes, la Fondation Pelicano veut être une caisse de résonnance et, avec l’aide de nos semblables, nous voulons agir directement là où les besoins se font le plus sentir.

Fidèle à son objectif, tel qu’il a été traduit dans sa « Vision et Mission », la Fondation Pelicano apporte des moyens financiers pour offrir, lorsque c’est possible, un soutien individuel durable à des enfants et des jeunes belges de 0 à 18 ans. Il s’agit d’enfants qui sont nés dans la pauvreté dans notre pays et qui grandissent dans la plus grande pauvreté. Il s’agit d’enfants dont l’avenir est menacé par l’exclusion et l’absence de possibilités.

Il s’agit donc :

d’enfants et de jeunes qui, en raison de problèmes financiers, sont victimes d’un grave retard social général et inquiétant en comparaison avec d’autres enfants.               Il s’agit d’enfants dont le retard n’est pas temporaire mais permanent, hypothéquant donc gravement leur avenir...

Que faisons-nous ?

Nous offrons à ces enfants et ces jeunes un soutien financier individuel et sur la durée, parce que, tout comme les enfants issus des milieux aisés, ils représentent AUSSI l’avenir de notre société ! De cette manière, nous créons pour eux un océan de possibilités !

Finalement, il est question ici du « fil rouge » de la vie de chaque enfant et de chaque jeune dans notre société : soins médicaux, besoins physiques, éducatifs et sociaux.

Nous voulons donc leur offrir un meilleur avenir, leur donner la possibilité de développer le mieux possible leurs talents et leur personnalité, malgré la pauvreté qui domine leur existence et les stigmatise.

Nous y incluons aussi toute l’énergie de la Fondation Pelicano !

Pour réaliser cela, Pelicano se base sur les informations qu’elle reçoit de différentes institutions qui sont confrontées à la pauvreté infantile.

Il s’agit souvent d’écoles, internats, organismes médico-pédagogiques, associations qui s’occupent au niveau local de familles en situation de pauvreté. Ce sont pour nous de précieuses « antennes » parce qu’elles sont « particulièrement bien placées » pour constater la pauvreté et la dévalorisation chez des enfants qui leur sont « confiés » chaque jour.

Ces institutions deviennent et sont généralement l’impulsion pour un partenariat de soins Pelicano.

Les informations les plus pertinentes nous parviennent toutefois via des dossiers qui nous sont envoyés par le Service des Affaires sociales du Palais Royal de Bruxelles. Ces informations nous permettent également de contacter le CPAS ou l’OCMW de la commune dont émane la demande d’aide sociale adressée au Roi, à la Reine ou à d’autres membres de la Famille royale et d’analyser ainsi chaque dossier en fonction d’apports financiers très concrets et délimités.

Il est beaucoup plus compliqué de venir en aide aux familles pauvres qui ne sont pas connues du CPAS/OCMW, souvent parce qu’elles n’osent pas franchir le pas. Nous parlons ici de la véritable pauvreté cachée.

Nous essayons alors d’identifier les enfants de ces familles via l’école où ils sont.

Sur la base de l’analyse de tous les renseignements recueillis, la Commission sociale de la Fondation Pelicano décide :

* soit d’un paiement financier unique des dettes qui concernent les enfants.

* soit de la création d’un partenariat de soins Pelicano. Cela prend alors la forme d’un projet à long terme jusqu’à ce que l’enfant ait atteint l’âge de 18 ans ou plus s’il veut entamer des études supérieures. À l’heure actuelle, la Fondation compte 56 partenaires de soins Pelicano pour 204 enfants et jeunes Pelicano âgés de 0 à 18 ans.

Nous avons pris un engagement de longue durée pour tous ces enfants. L’objectif est d’étendre ce nombre à 2 000 enfants Pelicano.

2 000 enfants qui, plus tard au cours de leur existence, rencontreront un conjoint, fonderont probablement une famille, auront eux-mêmes des enfants et contribueront ainsi positivement à notre société, enfin sortis de leur spirale négative !

C’est pour cela même que nous nous battons.

C’est ce à quoi vous pouvez contribuer, grâce à votre soutien généreux mais indispensable.

Je vous remercie.

 

pelicano_logo.png

Pelicano

L'Ordre Noble aide la Fondation Pelicano à lutter contre la pauvreté des enfants.

Lire plus...

Nobele Orde van de Papegay vzw

Meir 7 B36

BE-2000 Antwerpen

griffier@ordonobilis.org

 

KBO: 0448.729.720

IBAN: BE36 4055 1636 5181

BIC: KREDBEBB